Histoire de la station d'altitude de Superbagnères et de son ancien chemin de fer à crémaillère d'accés.

Accueil des visiteurs

Cliquez pour agrandir l'image
Bienvenue sur le site dédié à l'histoire de Superbagnères. Il s'agit de la refonte complète de l'ancien site consacré au seul chemin de fer à crémaillère d'accès. Il est bâti à partir des recherches et de l'ouvrage d'Alban et André LEYMARIE sur l'ancien chemin de fer à crémaillère et de leurs travaux complémentaires sur la station (conférences et expositions en Luchonnais).

Le travail repose sur des sources personnelles mais variées : essentiellement les témoignage et notes d'André LEYMARIE -dernier chef- conducteur électricien employé de la CFHMP de 1944 à 1982-, ses archives issues de l'ancienne CHM, mais aussi plans d'époque et collections photographiques.

Une formidable histoire humaine et technique!


Chers visiteurs, la raison d'être de ce site est de diffuser le plus aisément possible des informations sur ce site exceptionnel et d'inciter le lecteur à aller plus loin.

L'histoire -au début du siècle dernier- de la conquête du plateau de Superbagnères surplombant de 1200m la ville de Bagnères-de-Luchon (31110) est indissociable de l'histoire de la Reine des Pyrénées - station thermale réputée.

Vous allez découvrir comment une poignée d'hommes, de visionnaires, tous plus ou moins liés au monde des chemins de fer a réussi un incroyable tour de force. Ce qu'il a fallu d'insistance et de capacité de persuasion pour toucher et décider tel ou tel investisseur, ce qu'il a fallu d'insistance pour mettre sur pied un projet colossal mais qui devait à terme bouleverser l'économie locale! Sur le berceau du nouveau né Superbagnères les fées les plus compétentes se sont penchées. Elles furent essentiellement suisses et surent parfaitement répondre aux attentes locales par leur expérience première de l'édification de station de "cure d'air" puis de sports d'hiver .

L'histoire du chemin de fer à crémaillère (1912-1966) à laquelle l'auteur de ces lignes s'est consacrée durant de nombreuses années est indissociable de cette volonté d'aménagement. Elle ne peut être comprise qu'en cohérence avec la volonté d'édifier le Grand Hôtel, véritable palace, paquebot des sommets. Ce train ne fut qu'un fidèle moyen d'accès, dédié à la desserte de ce grand hôtel qui s'imposa seul durant 50 ans. L'engouement pour la voiture associé à la création en 1962 de la route joignant la cité thermale à la station a porté le coup mortel. Bien logiquement, la Crémaillère n'eut qu'à s'effacer, disparaître.
Personne ne comprît à l'époque (ou si peu) que les jours étaient proches où le moyen d'accès aurait pu devenir vecteur touristique...

On s'empressa de vendre le matériel, arracher la voie, ferrailler tout ce qui pouvait l'être, brûler les archives... de telle sorte qu'aujourd'hui il ne reste plus de traces visibles ou presque, les derniers vestiges sombrant sous le poids des ans. Mais il est des morts qui ne veulent disparaître et le souvenir de la Crémaillère ne s'est jamais réellement effacé des mémoires.

La mémoire humaine étant malgré tout périssable, les témoins et acteurs directs disparaissant plus de 40ans après les évènements il y avait urgence. C'est tout le sens du travail entrepris. Celui-ci ne doit être compris que comme un travail de passeur de mémoire, de conservateur au sens premier du terme, déterminé à ce que ne sombre pas dans l'oubli cette "formidable aventure des Hommes qui a permis d'apprivoiser la montagne en y faisant entrer la modernité".

Bonne lecture à tous!

Alban LEYMARIE


Pour toute remarque, question ou suggestion, n'hésitez pas : contactez-moi : postmaster@cremaillere-superbagneres.fr

Le chemin de fer à crémaillère de la Rhune

Visitez le site de ceux qui à l'autre bout des Pyrénées oeuvrent avec passion pour la sauvegarde d'un incroyable patrimoine ferroviaire.
Crémaillère de la Rhune

Dernières nouvelles

Le 20 février dernier a été inauguré au Grand Hôtel de Superbagnères, le Musée du Chemin de fer de Luchon à Superbagnères. Il est le fruit de plus de 3 années de collaboration entre les Villages Clubs du Soleil, Alban LEYMARIE et Artesens.



Contact

Les échanges sont profitables à tous, que ce soit pour une question d'ordre technique ou historique, une remarque, une suggestion, n'hésitez pas:
Cliquez sur le bouton pour m'envoyer un message


Site web créé avec Lauyan TOWebDernière mise à jour : dimanche 2 octobre 2011